Santé

La chirurgie réfractive : des techniques innovantes pour se passer de lunettes…

La chirurgie réfractive est un ensemble de techniques opératoires qui améliorent la vision et permettent de réduire, voire éliminer, la dépendance aux lunettes ainsi qu’aux lentilles de contact. Comprises sous cette appellation, on trouve des procédures telles que le LASIK, la PKR ou encore l’implantation de lentilles intraoculaires. Ces interventions visent à corriger divers défauts de vision comme la myopie, la presbytie, l’astigmatisme et l’hypermétropie.

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive englobe plusieurs techniques chirurgicales destinées à corriger les problèmes de vision courants. Le principe général est de remodeler la cornée de manière à ce que la lumière soit parfaitement focalisée sur la rétine. Ainsi, elle permet de se libérer de la nécessité de porter des lunettes ou des lentilles de contact.

Les différentes techniques

Parmi les méthodes principales de chirurgie réfractive, on distingue :

Le LASIK

Le LASIK utilise un laser pour découper un volet dans la cornée, qu’on soulève ensuite pour modeler la cornée sous-jacente avec un second laser. Cette technique convient particulièrement aux personnes souffrant de myopie, d’astigmatisme et d’hypermétropie.

La PKR

La PKR consiste à retirer l’épithélium (la couche superficielle de la cornée), puis à remodeler la surface cornéenne avec un laser excimer. Contrairement au LASIK, il n’est pas nécessaire de créer un volet cornéen.

LASEK

La LASEK est une variante de la PKR où l’épithélium est préservé et repositionné après le traitement laser. La récupération peut être plus longue, mais elle présente moins de risques pour les patients ayant une cornée fine.

Implantation de lentilles intraoculaires

Pour certains patients, notamment ceux dont les défauts de vision sont trop importants pour être corrigés par le LASIK ou la PKR, l’implantation de lentilles intraoculaires peut être une alternative efficace.

La chirurgie réfractive : des techniques innovantes pour se passer de lunettes…

Quels sont les différents défauts de vision opérés ?

La chirurgie réfractive permet de traiter plusieurs types de défauts de vision.

  • La myopie : est caractérisée par une difficulté à voir clairement les objets éloignés tandis que la vision de près reste nette. La myopie résulte d’une cornée trop bombée ou d’un globe oculaire trop long. Les techniques comme le LASIK et la PKR permettent de réduire la courbure excessive de la cornée pour améliorer la vision à distance.
  • La presbytie : est liée au vieillissement naturel du cristallin, rendant difficile la mise au point sur les objets proches. En vieillissant, le cristallin perd son élasticité, ce qui entraîne une diminution de l’accommodation. Pour les cas de presbytie, certaines options tournent autour du monovision LASIK, où un œil est corrigé pour la vision de loin et l’autre pour la vision de près.
  • L’astigmatisme : est provoqué par une déformation irrégulière de la cornée ou du cristallin, causant une vision floue aussi bien de près que de loin. La chirurgie laser aide à lisser ces irrégularités, rectifiant ainsi l’astigmatisme.
  • L’hypermétropie : se manifeste par une vision claire des objets à distance, mais floue pour ceux situés à proximité. Cela provient souvent d’une cornée trop plate ou d’un globe oculaire trop court. La chirurgie vise à accentuer la courbure cornéenne pour améliorer la vision de près.

Avantages et limitations de la chirurgie réfractive

Comme toute intervention médicale, la chirurgie réfractive possède ses points forts et ses limites.

Avantages

  • Amélioration significative de la qualité de vie sans la contrainte des lunettes ou des lentilles de contact.
  • Procédures rapides et relativement peu douloureuses.
  • Résultats visibles dès les premiers jours suivant l’opération.

Comparaison avec d’autres moyens correctifs

Contrairement aux lunettes, qui se contentent de compenser les défauts visuels sans les corriger, la chirurgie offre une solution durable. Les lentilles de contact proposent une alternative modulable, mais viennent avec leur lot de contraintes comme l’entretien et les risques d’infections.

Choisir la chirurgie réfractive

Opter pour une intervention chirurgicale n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est impératif de consulter un spécialiste pour un bilan complet et une évaluation appropriée de vos besoins individuels.

Notez cet article !

Comments are closed.