Santé

Faut-il se méfier des médicaments disponibles sans ordonnance ?

dangers des médicaments disponibles sans ordonnance

Il y a certains médicaments dont l’effet néfaste n’est plus à prouver et que l’on ne peut se fournir en pharmacie qu’avec une ordonnance médicale dûment remplie et signée par un médecin. Mais il existe aussi certaines molécules libres d’accès, que l’on peut acheter en quantité illimitée que ce soit en pharmacie ou en ligne. Nous aurions donc tendance à penser qu’elles ne représentent pas le moindre danger. Mais, est-ce vraiment le cas ? Eh bien, nous allons voir que pas toujours !

médicaments sans ordonnance sur internet

Les médicaments à usage externe

De manière générale, il est évident que les médicaments à usage externe ont moins de probabilité de nous nuire sévèrement que des cachets que l’on ingère. Les crèmes et les pommades sont, en principe, assez bien tolérées et ne représentent pas de risques majeurs sauf en cas d’allergie. Il est vrai que certaines peuvent avoir des effets secondaires indésirables, mais c’est très rarement fatal.

Pourtant, à partir d’un certain dosage, il est obligatoire de disposer d’une ordonnance. C’est le cas de la bétamethasone (molécule active dans la crème et pommade Diprosone) qui, malgré sa voie d’administration externe uniquement, se voit soumise à des règles quant à sa délivrance en pharmacie.

Ces molécules qui cachent bien leur jeu…

Certains médicament sont en vente libre et ne nécessite absolument aucune ordonnance. Pourtant, ils ne sont pas si inoffensifs que ça. Prenons l’exemple célèbre du paracétamol. Tout le monde connaît son nom car c’est un classique que l’on prend à la moindre douleur ou fièvre. Savez-vous que ce dernier est responsable de nombreuses greffes de foie en France chaque année ? Pourtant, certaines victimes n’ont même pas subi de surdosage particulier. Les effets secondaires peuvent être nombreux, allant jusqu’à encéphalopathie et entraînant parfois le décès du patient.

Les dangers des médicaments sans ordonnance

Bien sûr, les plus dangereux sont, la plupart du temps, les médicaments qu’il est illégal de vendre sans ordonnance. Pour ces dernier, un diagnostique médical est indispensable afin de s’assurer que la prise du traitement est judicieux et que le patient n’est pas soumis à certaines contre-indications. Malheureusement, il existe de nombreux trafics qui mettent en péril la vie de personnes incrédules. C’est le cas des médicaments prescrits contre l’éjaculation précoce. Les hommes atteints par ce trouble ont souvent honte d’aller consulter. Mais beaucoup ont vu sur internet ou entendu dans leur entourage que certains anti-dépresseurs ont des effets très positifs. Résultat ? La seule solution qui s’offre à eux est de se fournir ces molécules sur le marché noir. Le médicament pour précoce sans ordonnance n’existant pas vraiment…

Et c’est là que les drames occurrent. Ce type de médicaments ont, en effet, certains risques notoires en cas de surdosage et des effets secondaires très handicapants. Ainsi, la personne qui les prend sans connaissance de cause peut souffrir d’une crise cardiaque pouvant entraîner sa mort, ou d’une addiction très difficile à curer.

Respecter les ordonnances médicales reste le meilleur réflexe

Enfin, il est important de noter qu’avant chaque prise médicamenteuse, il est mieux de consulter un médecin compétant pour avoir son avis. L’auto-médication est de plus en plus rependue. C’est un phénomène qui est arrivé avec l’accès à internet qui a permis à beaucoup de gens de se renseigner sur leurs symptômes depuis chez eux. Cependant, il y a certaines décisions que seuls les professionnels de santé peuvent prendre. Ils pourront également vous aiguiller sur les dosages à ne pas dépasser et les risque que vous encourrez.

Pour conclure, les médicaments sans ordonnance, qu’ils soient disponibles en pharmacie ou sur le marché noir, ne sont pas toujours anodins et il vaut mieux s’en méfier !

You may also like

Comments are closed.