Santé

La journée type d’une personne diabétique de type 2

journée type d’une personne diabétique de type 2

Le diabète est une maladie de plus en plus rependue. Certains experts parlent même d’une pandémie et l’OMS s’en inquiète en considérant cette recrudescence de malades comme un problème de santé public majeur. Des médecins du monde entier estiment même que la consommation de sucre serait la deuxième cause de mortalité après le cancer. Cependant, sans parler de décès, le diabète peut tout de même être très handicapant au quotidien et les personnes concernées doivent être très attentives si elles ne veulent pas souffrir d’effets secondaires très graves et irréversibles. Voici un petit aperçu de leur journée type.

 Mesurer sa glycémie plusieurs fois par jour

Les crises d’hypoglycémie sont une des choses les plus redoutées par les malades. En effet, le diabétique de type 2 ne fabrique plus assez d’insuline ou ne l’utilise pas correctement et la gestion du sucre ingéré devient vite anarchique.

Le manque de glucides dans le sang peut entraîner divers malaises allant des bouffées de chaleur, des nausées en passant par une transpiration excessive jusqu’à la perte de connaissance. Certains risquent même de tomber dans le coma.

Il ne faut donc pas prendre le problème à la légère. Pour éviter ce genre de complications, les médecins préconisent de mesurer la glycémie plusieurs fois par jour. La première piqûre a lieu au réveil, afin de vérifier que la glycémie n’ait pas trop baissé au cours de la nuit. En suite, en fonction des cas et de la sévérité de la maladie de chacun, les dosages de glycémie peuvent être plus ou moins espacés. Certains devront la mesurer 2 fois par jour, d’autres trois, et d’autres plus encore. Le diabétologue et l’endocrinologue seront seuls en mesure de donner les directives nécessaires.

journée type d’une personne diabétique de type 2

Surveiller très attentivement son alimentation

L’alimentation du diabétique est très particulière. Aucun excès n’est permis, ou très peu… En effet, la moindre sucrerie peut créer un pic de glycémie exagéré se soldant souvent par une hypoglycémie. De plus, elle peut aggraver la maladie et la rendre encore plus pénible à vivre.

Le patient devra donc veiller à consommer des aliments à l’IG bas et en quantité modérée. Il devra à tous prix éviter les en-cas trop riches en glucides, et consommer beaucoup de fibres qui ont pour vertu de réguler la vitesse avec laquelle ces derniers sont assimilés.

Pratiquer une activité sportive régulière

L’obésité et le surpoids sont généralement des facteurs aggravants de la pathologie. De ce fait, l’activité sportive aide à maintenir un poids raisonnable et évite une augmentation des symptômes. Chez certains malades, le sport combiné à une alimentation adaptée suffisent à maîtriser l’évolution du diabète.

journée type d’une personne diabétique de type 2 traitement

Prendre certains médicaments et compléments alimentaires

Il est évident que le diabète requiert des traitements adaptés. L’injection d’insuline est le plus connu et, malheureusement, le plus contraignant. Il existe aussi des médicaments qui aident à stabiliser la concentration de sucre dans le sang. Des compléments alimentaires peuvent être prescrits car ils aident à réguler la gestion de glucides. C’est la cas de la spiruline ou de la cannelle qui ont démontré des effets positifs sur les personnes souffrantes.

Se rendre à des rendez-vous médicaux

Enfin, le diabétique doit être minutieusement surveillé par le corps médical. Il a régulièrement rendez-vous avec son médecin traitant, son diabétologue, son endocrinologue et son podologue afin de faire le point sur l’évolution de la maladie et de prendre des décisions si nécessaire.

You may also like

Comments are closed.