Santé

Le microbiote intestinal, un élément essentiel à votre santé

microbiote intestinal

Le microbiote intestinal est un élément essentiel du corps humain. Celui que l’on a longtemps appelé la flore intestinale est en effet impliquée dans quantité de processus qui sont à la base de notre bonne santé : la digestion évidemment, cela tombe sous le sens, mais aussi des mécanismes que l’on peut percevoir comme étant plus surprenants comme la qualité de notre sommeil ou nos capacités cognitives, en passant par nos défenses immunitaires.

Certains vont même jusqu’à considérer l’intestin comme étant à considérer en quelque sorte comme un deuxième cerveau. On le retrouve de fait engagé dans tant de fonctions dont l’importance au quotidien n’est plus à prouver. Le confort intestinal est ainsi bien plus qu’une simple histoire d’intestin.

Pourquoi prendre soin de son microbiote ?

Fort de la constatation que nous évoquions en introduction, vous l’aurez compris, il est ainsi essentiel de retrouver un confort intestinal optimal : c’est la garantie de placer toutes les fonctions qui dépendent de notre microbiote dans les meilleures dispositions possibles. Une bonne hygiène de vie est une première clé essentielle, mais on peut aussi booster notre microbiote grâce à des probiotiques adaptés. Cela permet notamment d’aborder au mieux certaines périodes qui s’avèrent en général plus impactantes sur notre santé. C’est le cas par exemple des changements de saisons.

préserver son microbiote intestinal

Rien qu’en ce qui concerne l’immunité, on l’ignore souvent, mais c’est près de 70% des cellules immunitaires que l’on trouve dans l’intestin. D’où l’intérêt de prendre soin de ce dernier.

Mieux connaître le microbiote

En prendre soin, c’est déjà très bien, mais reconnaissons-le, mieux comprendre le microbiote peut aussi présenter un avantage non négligeable et permettre d’adopter les bonnes attitudes en matière de santé. De plus en plus de voix se font concordantes et tendent à considérer le microbiote intestinal comme un organe à part entière. C’est surtout le cas si l’on prend en compte la somme de travail qui lui revient.

Composé de multiples microorganismes, il est propre à chaque individu. En effet, chacun de nous dispose de son propre microbiote, composé de près de 100.000 milliards de bactéries. Cela peut aller jusqu’à représenter environ 160 variétés de bactéries différentes, parmi lesquelles pas plus d’une vingtaine est en charge de ses fonctions essentielles. Ces fonctions sont à la fois métaboliques, digestives, immunitaires et neurologiques.

Concernant la digestion par exemple, le mécanisme s’avère assez complexe. Le microbiote puise en effet dans nos apports en aliments pour assurer son propre métabolisme, pendant que les microorganismes le constituant assurent les innombrables petites tâches jouant ainsi un rôle direct dans le processus de digestion. L’association entre le microbiote et la personne qui l’abrite tient ainsi à la fois de la symbiose et du commensalisme.

Quid d’un déséquilibre du microbiote ?

Il va tout d’abord, dans un premier temps, être question de symptômes. Ce sont majoritairement ceux qui sont propres aux soucis de digestion : ballonnements, transit intestinal perturbé, etc. cela peut ensuite s’étendre à d’autres fonctions comme l’immunité ou l’énergie physique. D’où l’intérêt d’entretenir votre microbiote au quotidien afin de vous maintenir en bonne santé.

You may also like

Comments are closed.