Santé

Un accompagnement personnalisé pour votre appareil auditif

La vie sociale d’une personne malentendante peut vite devenir pénible. Elle peut se sentir mise à l’écart lors des conversations ou tout simplement être fatiguée de devoir faire un effort de concentration supplémentaire pour ne pas en rater une bride. Sans compter les nombreuses fois où elle doit demander de répéter car elle n’a su tout comprendre… Heureusement, il existe aujourd’hui de très bons appareils auditifs qui permettent de reprendre goût aux repas entre amis. Mais pour bien les choisir, vous devez vous faire accompagner par un professionnel. 

1- Diagnostiquer une perte d’audition 

Généralement progressive, la perte d’audition peut passer inaperçue des années durant. L’oreille humaine s’adapte et on peut mettre du temps à se rendre compte que quelque chose ne va pas. Voici quelques signes qui devraient vous alerter : 

  • Vous avez la sensation d’entendre à travers un linge ou du coton
  • Vous trouvez que les autres n’articulent pas ou ne parlent jamais assez fort. 
  • Vous êtes le/la seul(e) à ne pas tout entendre et vous demandez de répéter. 
  • On vous dit souvent que vous parlez trop fort. 

Si vous vous sentez concerné par ces petits désagréments, il se peut que vous ayez besoin de vous faire appareiller. Pour bénéficier d’un audiomètre, rendez-vous rapidement au Laboratoire Bizeau et faites vous conseiller par un de ses experts. 

2- Trouver un appareil correspondant à vos besoins 

Tous les appareils auditifs ne se valent pas et n’ont pas les mêmes caractéristiques. En fonction de vos problèmes et de votre degré de surdité, votre conseiller vous orientera vers quelques réglages. 

Sachez aussi qu’il existe toute une gamme d’appareils et certains sont plus performants et plus discrets que d’autres. Par exemple, pour des raisons esthétiques et sociales, certaines personnes préféreront s’orienter vers un appareil inter-auriculaire qui passe ne se voit pas. Certains appareils sont également dotés de technologies avancées permettant de capter et sélectionner les sons les plus proches et neutraliser les bruits parasites. Enfin, d’autres sont même résistants à l’eau et peuvent être gardés lors de courtes baignades ou sous la douche. Evidemment, le prix que vous le paierez dépendra de la qualité et des spécificités dont il sera pourvu. 

3- Le suivi régulier de l’appareillage 

accompagnement personnalisé pour votre appareil auditif

Lorsque l’on bénéficie d’une prothèse auditive, il est important d’être suivi régulièrement par un professionnel ORL pour constater la baisse ou l’amélioration de l’audition. Ainsi, il pourra accomplir les ajustements nécessaires au fur et à mesure des séances. Ce contrôle est recommandé tous les 3 à 4 mois et ne doit en aucun cas être repoussé pour optimiser les chances de guérison. Il est tout à fait possible de se remettre totalement ou partiellement d’une perte d’audition si elle est prise en charge rapidement et efficacement. 

4- Prévenir la perte auditive : le conseil des experts 

Enfin, sachez que vous pouvez vivre longtemps sans aide auditive si vous prenez soin de vos tympans. Pour cela, il n’y a pas de secret, il faut les préserver au maximum des bruits trop excessifs. Veillez à ne pas mettre vos écouteurs au maximum et à prendre des protections auditives si vous travaillez sur en chantier ou que vous utilisez des outils bruyants. 

Notez cet article !

Comments are closed.