Séniors

Aide à la personne : à la découverte du métier d’auxiliaire de vie

Aide à la personne : à la découverte du métier d'auxiliaire de vie

 

Le secteur des services à la personne fait face à de grands besoins de recrutement dû à un manque de personnel. Avec plus de 18 000 postes disponibles sur le site Indeed qui est la plus grande plateforme d’emploi mondial, le métier d’auxiliaire de vie vous permettra de travailler auprès de personnes fragiles tout en faisant preuve de fortes valeurs humaines. Comment se former à cette profession ? Quelles compétences faut-il avoir ? Partez à la découverte d’un métier que vous pourrez exercer en milieu familial ou en collectivité

 

Se former pour obtenir un CAP assistant technique en milieux familial et collectif  

 

De nos jours, il est possible de se former en ligne afin d’obtenir un CAP assistant technique en milieux familial et collectif. Cette certification permet d’exercer des activités d’aide à domicile auprès des personnes vulnérables en tant qu’auxiliaire de vie. Vous pouvez suivre une formation aide à la personne avec l’Ecole Française afin d’apprendre le métier et de gagner de l’expérience en accompagnement

 

En obtenant un CAP ATMFC (certification professionnelle reconnue par l’État) vous aurez la possibilité de travailler au domicile privé comme dans des établissements collectifs s’occupant de la prise en charge des seniors (EHPAD, hôpitaux etc…). Votre rôle sera d’assurer le bien-être des personnes fragiles en les assistant dans les différentes tâches du quotidien. 

A la découverte du métier d'auxiliaire de vie

Quelles qualités avoir pour les services d’aides à la personne ? 

 

L’auxiliaire de vie sociale (AVS) dout accomplir différentes missions à pour la personne auprès de qui il intervient, comme la préparation des repas, les tâches ménagères, les sorties ou encore aider les personnes en manque d’autonomie à faire leur toilette. Pour travailler dans les SAP en tant qu’AVS il est essentiel d’avoir les qualités suivantes : 

 

  • Être polyvalent et savoir s’adapter aux besoins et aux pathologies des seniors.
  • Avoir un bon relationnel : l’AVS doit être un soutien moral et social pour les personnes en perte d’autonomie. 
  • Être attentif et à l’écoute des bénéficiaires en faisant preuve d’empathie. 
  • Savoir être patient. 

 

Ainsi, il doit être capable de veiller au bien-être des seniors ou des personnes en situation de handicap, et de répondre à tous leurs besoins en les accompagnant au quotidien. 

 

Travailler dans le privé ou dans le public 

 

Le service d’aide à la personne peut se faire à domicile comme en collectivité. Ainsi, les lieux d’exercices sont divers et variés. Si l’accompagnant désir exercer dans le public, il pourra travailler dans ces structures : 

 

  • Hôpital,
  • EHPAD,
  • Centre communal d’action sociale,
  • Maison de retraite.

 

Ou bien, il peut choisir de travailler dans le privé, par exemple pour une association d’aide à domicile en se rendant directement chez la personne concernée par l’accompagnement. 

 

En conclusion, le secteur des services d’aide à la personne ne cesse de se développer et a besoin de personnel. Vous pouvez suivre une formation assistant technique en milieux familial et collectif dans le but de devenir auxiliaire de vie. Cependant, certaines compétences sont requises, comme savoir faire preuve de polyvalence et s’adapter à différentes situations. En possédant de véritables valeurs humaines, vous pourrez vous épanouir dans ce métier tourné vers les autres. 

 

You may also like

Comments are closed.