Séniors

Senior : quand le maintien à domicile est-il possible ?

maintien à domicile des séniors

Voir ses proches vieillir n’est pas toujours simple. La question complexe à laquelle nous devons répondre est la suivante : comment allons-nous réussir à nous occuper d’eux et à concilier notre vie personnelle déjà bien remplie et les nombreuses tâches qui vont s’ajouter à travers la prise en charge d’une ou plusieurs personnes âgées ? Penser à soi est essentiel, mais qu’en est-il de leur bien-être ? Quelles concessions sommes-nous prêts à faire pour qu’ils puissent finir leurs jours paisiblement ?

Avez-vous déjà envisagé le maintien à domicile ? Une solution qui peut être une bonne alternative pour prendre en charge vos parents sans que vous ayez à délaisser votre vie familiale ou professionnelle. Encore faut-il que cela soit possible dans votre cas…

Le maintien à domicile : une solution pour le bien-être de tous

S’agissant des seniors, on parle de maintien à domicile lorsque le patient est capable d’être assisté tout en restant chez lui. En d’autres termes, il n’est pas nécessaire de le placer dans un EHPAD ou dans une maison de repos quelconque.

L’assistance se fait sur plusieurs plans. Elle peut aller de la surveillance par caméra ou bracelet géolocalisé, à l’intervention d’agents pour l’aider dans ses tâches ménagères ou lui tenir compagnie. Il est évident que, dans la plupart des cas, les personnes âgées préfèrent rester chez elles. En effet, la vie en collectivité dans les maisons de retraite n’est pas au goût de tous, et cela peut se comprendre.

Avec les récents scandales touchant certains établissements, de nombreuses personnes peuvent désormais être réticentes à cette solution. Ne nous méprenons pas, tous les établissements d’accueil ne maltraitent pas leurs résidents. Cependant, le rythme reste, dans tous les cas, totalement différent de celui que l’on peut connaître lorsque l’on vit tranquillement chez soi. Tout est programmé, les douches sont à une certaine heure, et elles sont minutées. Le repas également. On ne choisit pas ce que l’on veut manger. Les sorties sont encadrées. On ne fait donc pas ce que l’on veut.

Selon Actiomservice, le maintien à domicile est une superbe alternative, car il permet au bénéficiaire de conserver une certaine liberté tout en ayant droit à des aides ménagères et des auxiliaires de vie pour le soutenir physiquement et moralement dans ses activités quotidiennes. Elle permet aussi à la famille de se délester d’un poids, surtout lorsque celle-ci vit loin de chez ses proches et ne peut pas leur rendre visite suffisamment régulièrement.

conditions maintien à domicile

Le maintien à domicile est-il possible dans votre situation ?

Le maintien à domicile n’est pas une solution accessible à tous. Dans certains cas, la prise en charge en établissement spécialisé est obligatoire. Voici donc les conditions pour pouvoir profiter de ce dispositif :

  • ne pas être atteint d’une maladie grave nécessitant une surveillance 24 h/24,
  • ne pas être atteint d’un handicap rendant impossible toute autonomie,
  • habiter un logement adapté et ergonomique pour une personne d’âge mûr,
  • pouvoir payer les soins ou bénéficier d’une aide d’État pour cela.

Quels services seront mis en place avec le maintien à domicile ?

Lorsque l’on choisit de maintenir un senior à domicile, il va falloir penser à plusieurs procédés à mettre en place. Tout d’abord, il faut penser aux soins infirmiers. Ils sont opérés par des infirmières libérales qui se déplacent à domicile. Elles s’occupent de la toilette, donnent des médicaments, effectuent les traitements journaliers et contactent le médecin traitant en cas de besoin.

On retrouve aussi la téléassistance avec des appareils comme des bracelets anti-chute, des traceurs GPS ou des caméras de vidéosurveillance. Vous pouvez aussi envisager l’achat de tablettes spécialement conçues pour les seniors.

Les aides ménagères vont assister votre proche dans ses tâches quotidiennes. Elles peuvent faire du ménage d’entretien ou préparer les repas.

Le rôle des auxiliaires de vie est de tenir compagnie au bénéficiaire et de passer du temps avec lui. Discuter, jouer, lire le journal… Elle peut aussi l’aider dans certaines tâches à l’instar de l’aide ménagère.

Il faudra aussi prévoir des travaux de rénovation dans le cas où le logement ne serait plus apte à recevoir une personne âgée. Cela passe par l’installation de siège dans la douche, de monte escaliers, de lit médicalisé ou de barres d’appui dans les sanitaires.

À cet égard, il existe des organismes publics ou privés qui peuvent vous proposer des solutions de prise en charge sur mesure. Avec l’expertise du médecin traitant et la concertation de toute la famille, ils établiront un programme en fonction des besoins du bénéficiaire. N’hésitez pas à demander de l’aide à une assistante sociale pour connaître vos droits et les faire valoir. Dans certains cas, tout peut être pris en charge par la sécurité sociale et vous n’aurez rien à payer.

You may also like

Comments are closed.