Quelle trousse de secours, où et quand ?

Quelle trousse de secours, où et quand ?

Il existe un grand nombre de matériel de secourisme, et de diverses variantes qui plus est. Alors comment savoir duquel il faut s’accompagner et dans quels lieux?

La trousse de travail

Tout d’abord, il faut savoir que pour certains, il est obligatoire d’avoir du matériel de secourisme à disposition. En effet, selon l’article R4224-14 du Code du travail « Les lieux de travail sont équipés d’un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible », et cela, quelle que soit la profession exercée. C’est pour cela que la trousse de secours d’une entreprise de construction est bien plus complète que celle d’une entreprise d’informatique où les accidents de travails se font rares.

En plus des risques liés à l’emploi, il faut aussi prendre en compte le nombre d’employés présents dans l’établissement. Vous trouverez sur ce site des trousses de secours pour tout type d’entreprises (de la trousse de soins pour 1 personne à l’armoire à pharmacie).

La trousse de secours pour la maison

A la maison, l’utilité d’avoir une trousse de secours est d’avoir accès au matériel d’urgence rapidement, car celui-ci se trouve au même endroit. Certes, nous avons tous des ciseaux et des cotons à la maison, mais sont-ils à la même place ?

D’autant plus qu’en situation de crise, il est fort probable que nous perdions nos moyens au point même de ne plus savoir où se trouve ces objets. Cependant, il ne vous est pas obligatoire d’acheter une trousse de secours, vous pouvez la créer vous-mêmes. Elle doit contenir :

  • du gel antiseptique (pour se désinfecter les mains avant de toucher à la plaie)
  • des gants chirurgicaux
  • du désinfectant, des lingettes désinfectantes
  • une pince pour les échardes
  • des compresses stériles
  • un ciseau pour couper les compresses
  • des pansements et des bandes adhésives de plusieurs tailles
  • un thermomètre

La trousse de secours pour votre véhicule

Si vous avez une voiture, sachez qu’il ne vous est pas obligatoire de transporter une trousse de secours, bien que celle-ci soit fortement recommandée. En effet, d’après la sécurité routière près de 55 754 personnes ont été blessés en 2020 suite à un accident routier.

Il vous est toutefois obligatoire depuis le 13 février 2008 selon le CISR (comité interministériel de la sécurité routière) d’avoir en votre possession un triangle de signalisation et un gilet de sécurité fluorescent. A cela, il est recommandé d’avoir un coupe-ceinture et un marteau brise-vitre. Si vous optez pour la sécurité et décidez de vous munir d’une trousse de secours pour vos déplacements en voiture, sachez qu’il en existe deux sortes : une de format souple et l’autre plus rigides.

La première permet de pouvoir se ranger facilement, la deuxième est beaucoup plus solide. Toutefois, que vous optiez pour la première ou la seconde option, il faut la mettre près du siège conducteur : en dessous du siège ou encore dans la portière avant-gauche du véhicule. La mettre dans le coffre est un risque à prendre puisque la porte peut être endommagée lors d’un accident. De même pour le coupe-ceinture et le marteau brise-vitre.

La trousse qui vous accompagne durant vos voyages

Quant à la trousse de voyage, elle est différente des autres puisque celle-ci ne comporte pas que des « produits essentiels » mais aussi des produits de tous les jours comme de la crème solaire ou encore des anti-moustiques. A cela, on peut rajouter le carnet de santé de bébé s’ils voyagent aussi. Une trousse de voyage doit contenir la trousse de secours de la maison ainsi que des médicaments essentiels tels que :

  • Paracétamol et aspirine (contre les douleurs et fièvres)
  • Laxatifs, Antispasmodique (Spasfon), Pansement digestif (Smecta)
  • Diarétyl, Lopéramide (Contre la diarrhée)
  • Gaviscon, Maalox (antiacides)

Pour des voyages exotiques on optera aussi pour des produits dermatologiques :

  • Baume à lèvres
  • Crème solaire
  • Pommades pour brûlures
  • Pansements pour ampoules
  • Pommades anti boutons de fièvres
  • Des antihistaminiques (allergies)
  • Baume du tigre
  • De l’Arnica

Pour les troubles de la vue :

  • Des collyres (pour les yeux)

Pour l’hygiène intime :

  • Contraception
  • Protections hygiéniques
  • Antifongiques (mycoses)

Pour les enfants, en plus de l’ordonnance du médecin pour les voyages, on peut rajouter :

  • Du talc
  • Un brumisateur
  • Des sérums physiologiques
  • Crème de change

La liste est longue et pour cela n’hésitez pas à mettre les produits dans des ZIPLOC afin qu’ils prennent moins de place. Ne délaissez pas non plus les notices d’utilisation, surlignez le nom des médicaments et les parties importantes puis regroupez les dans un même sachet. Menez-vous aussi des ordonnances des médicaments.

Cela ne vous prendra que quelques minutes de commander une trousse de secours en ligne ou de faire un arrêt au rayon pharmaceutique de votre supermarché, mais ô combien le bénéfice est grand.

Articles Similaires

LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES DE PROTHÈSES AUDITIVES

LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES DE PROTHÈSES AUDITIVES

LE PRIX DES APPAREILS AUDITIFS : COMBIEN ÇA COÛTE ?

LE PRIX DES APPAREILS AUDITIFS : COMBIEN ÇA COÛTE ?

Quels sont ces réflexes forts pour vous protéger des dangers de la foudre?

Quels sont ces réflexes forts pour vous protéger des dangers de la foudre?