Bébé anxieux : comment l’apaiser ?

Bébé anxieux : comment l’apaiser ?

Dès la naissance d’un enfant, plusieurs paramètres affectent considérablement sa croissance. Ainsi, son intelligence émotionnelle est soumise à de rudes épreuves. Pour un être qui n’a que les pleurs comme seuls moyens d’expression, les moindres frustrations et les situations d’inconfort sont plutôt mal vécues.

L’anxiété des enfants est donc une situation à laquelle les parents font face quotidiennement. Les parents ne disposant pas d’informations ou d’outils adéquats pour y faire face sont parfois désorientés. La principale difficulté dans la gestion de l’anxiété réside dans le fait que les différents moyens utilisés induisent des réactions spécifiques chez chaque enfant.

Dans cet article, vous en saurez un peu plus sur les manifestations de l’anxiété chez l’enfant et les différents moyens pour y remédier.

L’anxiété, est-il normal que les enfants en soient victimes ?

L’anxiété peut être perçue comme une situation à l’issue de laquelle l’organisme mobilise toutes ses ressources en réponse à une menace concrète. Elle peut donc être considérée à juste titre comme une peur exagérée face à un danger ou à une situation inconfortable. L’anxiété peut donc être observée même si la menace n’est pas réelle.

Dans un tel contexte, l’anxiété n’est pas seulement l’apanage des adultes, elle s’observe également chez les enfants, même si elle se dissipera au fur et à mesure que l’enfant grandit, elle représente néanmoins un véritable problème pour les parents. La situation est encore plus préoccupante quand l’anxiété nuit gravement au confort de l’enfant.

Les causes majeures de l’anxiété chez l’enfant

Chez l’enfant, l’anxiété peut avoir diverses origines notamment les facteurs génétiques. Les parents anxieux sont le plus souvent enclins à transmettre ce caractère à leurs enfants. Chez ces derniers, ce tempérament est généralement plus prononcé que chez les autres enfants.

Les parents peuvent également transmettre l’anxiété à leur enfant. Ce transfert s’effectue lorsque les parents laissent transparaitre leur inquiétude et leur nervosité en présence de l’enfant.

Un bébé peut également présenter des signes d’anxiété lorsqu’il est momentanément séparé des parents ou lorsqu’il est dans les bras d’une personne inconnue.

Des changements importants dans l’environnement de l’enfant peuvent aussi générer de l’anxiété chez les enfants. Dans ce contexte, ce sont surtout les déménagements, les situations conflictuelles à la maison, les séparations et les décès qui sont souvent les causes majeures d’anxiété chez un tout petit.

En outre, la surprotection, la négligence et la violence peuvent également engendrer de l’anxiété chez un bébé.

Comment reconnaitre les signes d’anxiété chez un enfant

Pour apaiser un enfant anxieux, les parents doivent d’abord être capables de déceler les signes d’anxiété au niveau de leur bébé. Les principaux signes perceptibles chez un bébé anxieux sont les suivants :

  • Les troubles du sommeil ;
  • Le besoin constant d’être rassuré ;
  • Les malaises physiques ;
  • Des réactions irrationnelles et excessives.

Comment apaiser un enfant anxieux ?

La délicate période d’angoisse peut être pénible à vivre non seulement pour le bébé, mais aussi pour ses parents. Les parents ont le devoir de se montrer plus indulgents envers leur bébé dans ce genre de circonstance. En effet, les facultés cognitives des bébés ne leur permettent pas de percevoir leur enivrement comme les adultes. Les parents doivent donc faire preuve de patience, de douceur, de pédagogie et de compassion. Il existe diverses alternatives pour faire face efficacement à l’anxiété chez votre bébé.

L’accroche-tétine, un accessoire pour se prémunir du stress de la tétine perdue

Les bébés ne tardent souvent pas à fondre en larme lorsqu’ils perdent leur tétine. Grâce à l’accroche-tétine, cette angoisse peut être supprimée. Une potentielle cause d’anxiété vient ainsi d’être supprimée. Muni d’un clip et d’un cordon, l’accroche-tétine peut être attaché aux vêtements ou au bavoir de votre bébé.

Grâce à cet accessoire, votre enfant garde à portée de bouche sa tétine, qu’il soit dans un parc, à la maison ou confortablement installé dans son landau. En plus de réduire considérablement le stress du bébé, l’accroche-tétine a le mérite d’être très hygiénique.

Il assouvit l’envie de succion des enfants. La motricité de l’enfant est également stimulée en raison du fait qu’il retire et remet lui-même la tétine. L’attache-tétine que vous pouvez voir ici favorise donc la synchronisation des mouvements. L’autonomie et la dextérité du bébé sont ainsi décuplées.

La bouteille sensorielle

Les bouteilles sensorielles sont particulièrement efficaces pour détendre votre bébé à cause de sa propriété à mobiliser de manière spécifique une fonction sensorielle. Pour peu que vous disposiez d’un fluide, d’un récipient et divers objets tels que les perles et les paillettes, il est aisé de concevoir vous-même une bouteille sensorielle.

Les jouets malléables

Les meilleurs accessoires pour remédier à l’anxiété de votre enfant sont ceux qui offrent d’importantes ressources sensorielles. Ils incitent l’enfant à explorer le système sensoriel de la somesthésie et détournent ainsi son attention de la source d’anxiété. Les objets qui offrent le plus de ressources sensorielles sont les jouets malléables. Ces jouets malléables, vous avez la possibilité de les concevoir vous-même ou de vous en procurer sur le marché.

Approcher l’enfant d’une fontaine d’intérieur

Pour un bébé, l’eau d’une fontaine d’intérieur qui coule est un spectacle magnifique. Laissez-le observer la fontaine d’intérieur pendant que son anxiété se dissipe. Les enfants sont souvent impressionnés par les éléments dynamiques de leur environnement. En dehors de la fontaine d’intérieur, un aquarium plein de poisson ou un sablier peuvent être également efficaces pour remédier à l’anxiété de votre bébé.

Les balles anti-stress

La balle anti-stress est une véritable pépite pour atténuer l’anxiété d’un bébé. C’est un accessoire qui permet de détourner l’attention de l’enfant de la source d’anxiété en le focalisant sur le sens du toucher. La manipulation d’un tel accessoire par un enfant a des avantages insoupçonnés.

C’est bien la raison pour laquelle ces balles doivent toujours être à proximité de l’enfant que ce soit dans un coin de la chambre ou dans un bac sensoriel. Ces balles sensorielles peuvent relaxer le corps surexcité du bébé. C’est l’accessoire approprié pour les enfants en quête de stimulation.

Fournir des bijoux de mastication à votre enfant

Tout comme la succion, la mastication peut avoir des effets remarquables sur l’anxiété des tout-petits. La mastication offre à l’enfant l’occasion de se relaxer et d’oublier son anxiété. Ces bijoux de mastication réduisent la dépendance aux aliments. Ainsi, les risques relatifs à l’obésité sont supprimés.

Toutefois, il est toujours bénéfique d’anticiper les périodes d’anxiété plutôt que d’y faire face au dernier moment. Les déclencheurs de stress au niveau de votre enfant doivent être identifiés et les ressources pour y faire face doivent être mobilisées au préalable.

L’anxiété due à la séparation, prévoir une période de transition

Les changements brusques dans la routine de votre bébé peuvent être source d’anxiété au niveau de ce dernier. Les parents ont tendance à se séparer très tôt de leur enfant pour des raisons professionnelles. Ces moments de séparation sont souvent très mal vécus. C’est bien la raison pour laquelle il faut éviter les séparations prolongées lorsque le bébé est encore trop jeune.

Si éventuellement, vous prévoyiez de laisser votre enfant à la garderie ou à un proche, observez une période de transition. Le principe consiste à rester en compagnie de votre enfant quelques heures avant votre départ. Cette stratégie permet au bébé de s’accoutumer au changement de personnes et d’environnements.

Par la suite, la séparation sera vécue moins brutalement par votre bébé. C’est également le meilleur moyen de lui montrer que ce nouveau cadre de vie ne représente en aucun cas un danger pour lui.