Cancer et chute de cheveux, comment le vivre mieux ?

Cancer et chute de cheveux, comment le vivre mieux ?

Le fait est qu’aujourd’hui nous sommes tous touchés de près ou de loin par le cancer. Nous connaissons tous une personne ayant été atteinte si ce n’est pas nous-même qui le sommes. L’effet indésirable le plus connu en ce qui concerne les traitements anti-cancer est la perte de cheveux. Cela n’est pas évident de gérer son combat contre le cancer voilà pourquoi nous allons voir ensemble comment franchir cette étape éprouvante de la vie, et cela commence par comprendre comment cela fonctionne.

Pourquoi les cheveux tombent-ils ?

D’abord, ce n’est pas obligatoire que cela se produise mais quand cela arrive, il est vrai que cela n’est pas facile à vivre donc c’est toujours mieux d’y être préparé.

L’alopécie, c’est ainsi qu’on désigne cette perte de cheveux, est dûe au fait que les cellules où naissent les poils sont attaquées mais soyez optimiste, car dorénavant il existe des solutions pour mieux vivre son cancer.

Pour votre information, sachez tout de même que l’on parle souvent de la chute des cheveux mais il y a aussi les sourcils, les cils, les poils pubiens ou encore ceux de la barbe, sous les aisselles ou ceux des jambes et des bras qui peuvent tomber.

En fonction de quoi les cheveux tombent ?

Cela dépendra du type de cancer, celui du sein, de l’ovaire, du poumon par exemple sont des cancers dont les traitements comme la radiothérapie, la chimiothérapie ou autres font perdre les cheveux. Ces derniers tombent plus ou moins en fonction de la fréquence des cures mais aussi de la dose administrée. Par exemple vous pouvez avoir des séances de chimiothérapie qui ont lieu chaque semaine à petites doses et celles qui ont lieu toutes les 3 semaines mais avec de plus grandes doses.

Aussi, il faut savoir que cela dépendra de la qualité de vos cheveux et de votre âge et du stress.

Les bonnes nouvelles !

Bien que cela soit une épreuve difficile, aussi bien pour les femmes ou les hommes qui sont atteints d’alopécie, il faut savoir que cela est temporaire, le temps du traitement. Rare sont les cas où les personnes sont victimes d’une calvitie permanente et ne voient plus leurs cheveux repousser.

Dès lors que vous arrêtez votre traitement, semaine après semaine vous observerez le retour à la normal se produire et cela passera par la pousse d’un duvet doux puis viendront les vrais cheveux et centimètre par centimètre vous retrouverez votre chevelure.

Ensuite, sachez que vous pouvez mettre en pratique quelques conseils pour limiter l’alopécie pendant les traitements, comme de ne pas laver ni coiffer vos cheveux pendant les quelques jours qui suivent votre séance. Utilisez un shampoing doux (surtout pas ceux pour bébé) et de l’eau tiède. Évitez d’aller chez le coiffeur, oubliez tout ce qui est permanente, coloration ou autres car ils sont bien trop agressifs pour vos cheveux qui sont faibles.

Enfin, prenez soin de vous, ne vous laissez pas aller ! Même sans cheveux ou peu vous pouvez avoir une belle allure. Vous pouvez facilement trouver des bonnets, des turbans ou encore des casquettes pour paraître au meilleur de votre forme. Au niveau des couleurs vous aurez aussi le choix.

Relativisez face à votre situation car il y a toujours pire que la vôtre alors pensez aux bons côtés de votre vie et profitez-en tant que vous avez de l’énergie !

Articles Similaires

Jeunes parents : comment mieux dormir ?

Jeunes parents : comment mieux dormir ?

Quel matelas pour les femmes enceintes ?

Quel matelas pour les femmes enceintes ?