Santé

Conseils pour parents gérant l’eczéma de leur bébé 

Conseils pour tout les parents gérant l’eczéma de leur bébé

L’eczéma est un affection cutanée inflammatoire chronique. Elle est parfois difficile à traiter et donne du fil à retordre à ceux qui en souffrent. Souvent inesthétique, elle donne en plus des démangeaisons absolument insupportables. Mais ces petits maux sont encore plus difficiles à gérer lorsqu’ils atteignent nos bambins… Même s’il est vrai que nous arrivons à patienter facilement quand nous sommes malades, il est plus compliqué de le faire lorsque notre enfant subit ces symptômes désagréables. 

Heureusement, il existe des solutions pour les atténuer et vivre plus sereinement au quotidien. Voici nos conseils pour tous les parents dépassés par l’eczéma de leur bébé. 

Les signes qui doivent vous alerter 

L’eczéma chez le nourrisson peut se déclarer sous différentes formes. En général, il commence par des plaques rouges qui démangent sur une petite zone puis s’étendent petit à petit. Les plaques peuvent être squameuses ou suinter. La plupart du temps, on le retrouve sur les zones où la peau est sensible, mais il peut aussi apparaître sur le cuir chevelu ou les zones plus humides, comme les plis des coudes, les orteils, les fessiers (surtout lorsque bébé porte la couche!) ou encore les plis des genoux. 

Consulter un spécialiste

Conseils pour parents gérant l’eczéma de leur bébé

Dans tous les cas, pour savoir votre bébé a de l’eczéma, vous ne devez pas vous fier à votre propre analyse. Consulter un spécialiste est indispensable car il pourra poser un diagnostic précis et écarter des affections plus graves comme le psoriasis ou la teigne. Aussi, il sera en mesure de vous prescrire un traitement adapté et de vous donner les meilleurs conseils d’expert pour faire face aux symptômes les plus dérangeants. 

Prévoir des soins et produits adaptés 

Coté soin, vous devrez veiller à choisir des produits adaptés à la peau de votre bébé pour ne pas empirer les symptômes et prévenir d’éventuelles récidives. 

Pour ce faire, vous devez comprendre l’origine de l’eczéma de votre enfant : 

  • L’humidité : Si l’eczéma se trouve sur une zone humide, il est probable que l’humidité en soit la cause. Dans ce cas, vous devrez faire attention à bien essuyer tous les plis de son corps avant de l’habiller. En cas de forte chaleur, n’hésitez pas à le tapoter avec une serviette pour éliminer les excès de transpiration. Pour ce qui est du change, utilisez un produit nettoyant doux comme le liniment oléo-calcaire et finissez avec un peu de talc ou d’argile blanche pour bien assécher la zone. Enfin, prenez soin de vérifier que l’air de votre foyer n’ait pas un taux d’humidité excessif. 
  • Les allergènes : Certains allergènes produisent des poussées d’eczéma. C’est le cas, par exemple, de certains tissus ou des substances avec lesquels ils sont parfois traités.  Attention donc à tous les vêtements en fibre synthétique qui sont très irritants sur les peaux sensibles. Choisissez toujours du coton, de préférence biologique pour habiller votre bébé. N’oubliez pas de toujours laver les habits au moins une fois en machine avec une lessive hypoallergénique pour éliminer les particules agressives qui sont badigeonnées sur les textils neufs. De nombreux produits cosmétiques sont aussi problématiques, notamment à cause des parfums qu’ils contiennent. Pensez à bien lire la liste des ingrédients avant de les choisir. 
  • Les produits irritants: certains produits ne sont pas adaptés aux peaux sensibles de nos nourrissons. Ils peuvent alors hautement agresser la barrière cutanée et provoquer des réactions inflammatoires. Utilisez toujours des cosmétiques hypoallergéniques, non irritants et spécial peau sensible pour laver votre enfant. Quant aux produits ménagers, faites en sorte qu’il ne soit jamais en contact avec et faites votre ménage quand il n’est pas présent. 

Enfin, notez que si vous êtes victime d’eczéma, il est fort probable que votre enfant en  développe également. Vous devrez alors faire d’autant plus attention à sa peau à tendance atopique. 

Surveiller l’état de stress de votre enfant

L’eczéma étant une affection inflammatoire, elle est fortement favorisée par le stress. Procurez donc à votre bébé un cadre de vie relaxant et sécurisant. Ne le laissez pas pleurer pendant des heures sans rien faire, ne vous disputez pas et ne criez pas près de lui. Faites sentir votre affection, calinez-le aussi souvent que possible et rendez son quotidien apaisant. 

Adopter une alimentation équilibrée

Si vous allaitez, alors c’est vous qui devrez faire attention à ce que vous mangez. En revanche, si bébé mange déjà, alors offrez lui une alimentation saine et équilibrée. N’abusez pas du sucre et des aliments raffinés ou transformés car ils sont fortement inflammatoires pour l’organisme. Mangez beaucoup de légumes et des fruits en quantité suffisante ainsi que des aliments riches en Oméga 3 et 9 qui sont des molécules anti-inflammatoires. Favorisez, autant que vous le pouvez, les repas faits maison, avec des produits frais. Enfin, si vous constatez que votre enfant fait une poussée d’eczéma après avoir consommé un quelconque aliment, alors bannissez-le de son alimentation car c’est probablement qu’il ne le supporte pas. 

Essayer d’éliminer le lactose ou le gluten 

Enfin, sachez que le lactose est souvent la cause de problèmes inflammatoires chez les enfants. En effet, nombreux sont ceux qui y sont intolérants et développent donc des réactions allergiques. Cela peut se manifester par des troubles digestifs, des rhumes à répétition ou des troubles cutanés. Si vous avez un doute, vous pouvez aller faire un test chez un allergologue ou bannir les produits laitiers quelques temps pour voir s’il y a une amélioration. Notez que le lactose et la caséine passent dans le lait maternel et qu’ils peuvent être la cause de la maladie même si votre enfant n’en consomme jamais personnellement.

Le gluten est aussi une piste à incriminer. Tout comme le lactose ou les protéines de lait de vache, il est un allergène que certains bébés ne tolèrent pas. Même s’il n’est pas diagnostiqué coeliaque, le bambin peut tout à fait mal supporter le blé, l’orge, l’épeautre ou l’avoine car son système digestif n’est pas adapté à métaboliser correctement ces molécules. Le seul moyen de le savoir, c’est l’éviction pendant au moins un mois, puis la réintroduction pour voir si les symptômes disparaissent puis reviennent. 

N’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre et ne vous inquiétez pas. L’eczéma n’est pas une fatalité et on peut tout à fait en guérir en faisant attention à traiter les causes qui le provoquent.  

Notez cet article !

You may also like

Comments are closed.