Le sommeil change-t-il avec l’âge ?

Le sommeil change-t-il avec l’âge ?

Le sommeil est un besoin physiologique qui permet à l’organisme de se reconstruire. Un sommeil profond et de longue durée permet aux cellules neuronales de se régénérer. Ce besoin varie souvent en fonction du cycle d’évolution et ainsi que certains facteurs externes.

Influence du changement d’âge sur le cycle du sommeil

L’influence de l’âge sur le cycle du sommeil s’observe à chaque étape du cycle de vie.

Chez les bébés

Chez les nouveau-nés, le sommeil est crucial, car il favorise leur développement physique et mental. Le temps de sommeil est compris entre 16 et 20 heures par jour. La durée d’un cycle de sommeil est de 50 minutes en moyenne. Cependant, on remarque divers types de sommeil chez les bébés, à savoir le sommeil paradoxal, le sommeil léger et le sommeil profond. Avec le premier, les bébés et les nourrissons passent deux fois plus de temps à dormir que les adultes. Pour optimiser le sommeil d’un nouveau-né, il est recommandé de l’équiper d’un Hypnia matelas.

Chez l’enfant

À l’âge de deux ans, la durée moyenne du sommeil est de 13 heures. Cette durée est repartie entre les siestes qui durent 2 heures et le sommeil nocturne qui fait 11 heures. Le respect de la durée du sommeil chez l’enfant lui permet de réduire le risque d’obésité, de diabète et d’hypertension artérielle. Il faut noter que pour respecter les 13 heures de sommeil, l’enfant doit au plus tard se coucher à 22 heures.

Chez l’adolescent

L’enfant devenu adolescent mène rarement une hygiène de vie en rapport avec un sommeil de qualité. Cela peut occasionner des troubles comportementaux, des manques de concentration, etc. Pour garder un parfait équilibre, il doit alors s’assurer de respecter un besoin de sommeil en moyenne de 8 à 10 heures.

Chez l’adulte

Face aux contraintes professionnelles et aux exigences familiales, le temps de sommeil chez un adulte atteint rarement les huit heures recommandées. Bien que parfois le sommeil de l’adulte soit stable, il peut avoir des moments de stress liés au travail et aux charges familiales.

Chez les personnes âgées

Les personnes âgées ont besoin en moyenne de 7 heures de sommeil. En effet, le temps de sommeil nocturne est beaucoup plus court. Les siestes deviennent fréquentes et de longues durées. Ces personnes préfèrent dormir tôt et ont tendance à se lever tôt également.

Variation du cycle de sommeil en fonction de l’âge

Le sommeil est capital pour le bon fonctionnement de votre organisme, car de lui en dépend votre bonne santé. Des plus jeunes aux plus grands, tout le monde doit s’assurer d’avoir respecté la durée de sommeil recommandée. Cependant, cette durée varie en fonction de l’âge et a une forte influence sur le cycle du sommeil. On identifie ainsi le sommeil lent et le sommeil paradoxal, qui varient en fonction de l’âge du sujet. L’ensemble de ces cycles correspond à ce qu’on appelle une nuit de sommeil. Cela varie en fonction de l’âge et de chaque individu. Un cycle dure en moyenne 90 minutes chez un adulte. L’utilisation d’un lit confortable comme ceux de chez hypnia est recommandé pour les personnes qui souffrent des douleurs articulaires, dorsales et lombaires.

Le sommeil léger se subdivise en trois (3) étapes qui sont l’endormissement, le sommeil lent léger et le sommeil lent profond. À l’âge de 60 ans, les nuits deviennent plus courtes et la journée plus épuisante à cause des coups de fatigue accentués. Le temps d’endormissement devient plus long le soir. Chez les personnes âgées, l’endormissement est plus facile et les siestes plus fréquentes que d’habitude. Les intervalles d’éveil entre chaque cycle sont plus nombreux et longs chez les personnes de cette catégorie.

Attention au sommeil paradoxal

Le sommeil paradoxal ou sommeil à mouvement oculaire rapide est la phase du sommeil où le cerveau est plus en activité. Le corps reste immobile et tendu. Durant cette phase, vous devenez difficile à réveiller. Chez le bébé, le sommeil paradoxal occupe 50 % de son temps de sommeil. À l’âge de 10 ans, ce taux est réduit de moitié, soit 25 %. Pour les cinquantenaires, il occupe seulement 15 % du temps de sommeil.

En une nuit de sommeil, vous pouvez enregistrer en moyenne 3 à 6 cycles successifs. De brefs moments d’éveil dont vous en êtes rarement conscience les séparent.

Articles Similaires

Hébergeur de données de santé : Importance et choix du prestataire

Hébergeur de données de santé : Importance et choix du prestataire

Langue fissurée : Est-ce réellement dangereux ?

Langue fissurée : Est-ce réellement dangereux ?

TSH T3 T4 : interprétation

TSH T3 T4 : interprétation

Est-il nécessaire de modifier la valeur seuil de la troponine ?

Est-il nécessaire de modifier la valeur seuil de la troponine ?