Bien-être

Maintien à domicile des seniors : ce qu’il faut savoir

Maintien à domicile des seniors

Depuis la pandémie du Covid-19, nous avons beaucoup entendu parler des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) plus communément connus sous l’appellation : maisons de retraite. L’on a pu alors constater l’ampleur du phénomène : un très grand nombre de personnes âgées sont placées dans ces structures. Pourtant, selon un sondage réalisé par l’Ifop en 2019, 85 % des français interrogés souhaiteraient vieillir à domicile. C’est pour cela qu’existent des solutions de maintien à domicile.

 Qu’est-ce que le maintien à domicile ?

Le terme de Maintien a domicile est employé en général pour désigner la possibilité pour une personne de continuer à résider chez elle et éviter la case EHPAD. En réalité, cela concerne toute personne en situation de dépendance, âgée ou pas, que cette dépendance soit ponctuelle (période de convalescence) ou permanente ( vieillesse, maladie chronique, handicap…).

Comme chaque situation est différente, il faut commencer par estimer le degré de dépendance afin de mettre en place le protocole adéquat. Pour cela, vous pouvez contacter les services en charge de votre département qui évaluera le niveau de dépendance, fournira des recommandations et une allocation personnalisée d’autonomie (APA).

La téléassistance

Maintien à domicile

Il est possible, pour qui veut maintenir son proche dépendant à domicile, de bénéficier d’un service de téléassistance. C’est un service de soutien et d’assistance aux personnes qui manquent d’autonomie à domicile. Il consiste pour la personne âgée à alerter un opérateur du système d’assistance en cas de problème.

Concrètement, par une simple pression d’une touche, la personne ayant souscrit à la prestation se verra mise en relation avec un chargé de la téléassistance qui pourra lui venir en aide de la manière appropriée au besoin du moment. Il pourra alors selon les cas : conseiller la personne en détresse, contacter un proche, un voisin ou le SAMU si la situation l’exige.

La plateforme de téléassistance est joignable à toute heure, de jour comme de nuit, même s’il n’y a pas forcément d’urgence, comme pour demander des conseils par exemple.

Les différents services d’accompagnement

Pour lutter contre la solitude des seniors, il existe plusieurs structures auxquelles vous pouvez recourir pour l’organisation de la mise en place du maintien à domicile.

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile : SAAD

Ce sont des organismes publics ou privés, ayant reçu une autorisation d’exercer du Conseil départemental, qui agissent principalement sur deux plans.

Sur le plan quotidien avec des aides à domicile qui s’occupent du ménage, des repas, de l’entretien du logement, de la garde de nuit etc.

Sur le plan social, avec l’organisation d’activités, de sorties, de loisirs….

Les services de soins infirmier à domicile : SSIAD

Ces services agissent sur le plan de l’assistance sanitaire. Il s’agit d’infirmiers et d’aides soignants qui sont présents pour l’administration de soins et la coordination avec les autres services relative au parcours de santé la personne prise en charge.

Les services polyvalents d’aide et de soins à domicile : SPASAD

Ces services proposent à la fois les prestations des SAAD et des SSIAD. Il présente l’avantage de bénéficier de l’ensemble des aides (entretien du domicile, administration des soins …) en ne s’adressant qu’à un seul interlocuteur plutôt que de cumuler des recours à deux services différents.

La maison de retraite n’est pas la seule solution pour une personne âgée non autonome, surtout au vu des tarifs (près de 2000 euros mensuels), d’autres possibilités existent pour prendre soin de vos proches.

You may also like

Comments are closed.