Santé

Prothèse de hanche à double mobilité : pour qui, pourquoi, comment ?

Prothèse de hanche à double mobilité : pour qui, pourquoi, comment ?

La hanche est une articulation essentielle à notre mobilité quotidienne. Cependant, lorsqu’elle est touchée par l’arthrose ou une usure sévère, elle peut générer des douleurs intenses et limiter considérablement la qualité de vie des patients. Heureusement, la chirurgie orthopédique moderne a fait d’énormes progrès, permettant de remédier à ces problèmes grâce à l’implantation d’une prothèse de hanche. Parmi les solutions innovantes, la prothèse de hanche à double mobilité se distingue par ses capacités à offrir un meilleur confort et à réduire le risque de luxation. Dans cet article, nous allons explorer pour qui cette intervention est destinée, pourquoi elle est préconisée et comment elle se déroule.

Quand envisager une prothèse de hanche à double mobilité ?

La décision de recourir à une prothèse de hanche, en particulier à double mobilité, est une étape importante dans la gestion de l’arthrose de la hanche ou d’autres pathologies articulaires. Cette option chirurgicale est souvent envisagée lorsque les traitements conservateurs (médicaments, rééducation, infiltrations) ne suffisent plus à atténuer les douleurs et que la qualité de vie du patient se trouve altérée.

Concrètement, cette intervention est recommandée pour des patients dont l’articulation de la hanche est gravement endommagée par l’arthrose, une usure significative ou suite à une luxation récidivante. Ce type de prothèse est particulièrement adapté aux personnes âgées ou à celles qui ont un risque de luxation élevé en raison de leur morphologie ou de leur mode de vie.

Les prothèses à double mobilité sont conçues pour offrir une plus grande liberté de mouvement et sont constituées de deux composants qui tournent l’un contre l’autre, ce qui limite le risque de luxation. Cela est particulièrement important pour des patients qui souhaitent conserver un niveau d’activité élevé ou pour ceux qui ont des difficultés à respecter les restrictions de mouvement post-opératoires classiques.

Pour en savoir plus sur les avantages et le processus d’implantation des prothèses de hanche à double mobilité, vous pouvez consulter le site prothese-hanche-toulon.fr, où le Dr. Kevin Guilhem partage son expertise en la matière.

Prothèse de hanche à double mobilité

Les avantages de la prothèse de hanche à double mobilité

Opter pour une prothèse de hanche à double mobilité présente plusieurs avantages significatifs. Le principal bénéfice réside dans la réduction du risque de luxation, qui est l’une des complications les plus fréquentes après une chirurgie de prothèse totale de hanche.

Grâce à leur conception innovante, les prothèses à double mobilité offrent une plus grande stabilité de l’articulation et permettent aux patients de retrouver une mobilité marche quasi normale. De plus, la sensation de confort post-opératoire est souvent supérieure à celle des prothèses traditionnelles, ce qui facilite grandement le retour au domicile et la reprise des activités du quotidien.

Les matériaux utilisés pour ces prothèses, tels que la céramique et le polyéthylène, sont choisis pour leur durabilité et leur capacité à réduire le couple de frottement. Cela contribue à prolonger la durée de vie de la prothèse et à minimiser l’usure.

La procédure chirurgicale et le suivi post-opératoire

L’intervention de pose d’une prothèse de hanche à double mobilité est une chirurgie programmée qui se déroule sous anesthésie générale ou loco-régionale. Le chirurgien commence par procéder à une incision pour accéder à l’articulation touchée par l’arthrose ou l’usure. Les parties endommagées de l’os fémoral et de l’acetabulum sont retirées et remplacées par les composants de la prothèse.

Après l’intervention, un suivi post opératoire rigoureux est mis en place. Il inclut généralement une période de repos relatif, suivi d’une rééducation avec des kinésithérapeutes pour aider le patient à retrouver sa mobilité marche et sa force musculaire.

Le suivi post opératoire implique également des consultations régulières pour vérifier l’état de la prothèse, la cicatrisation et la récupération de la mobilité. Des radiographies de contrôle sont réalisées pour s’assurer du bon positionnement des composants prothétiques. La communication ouverte entre le chirurgien et le patient est essentielle pour répondre aux questions et pour ajuster le traitement si nécessaire.

En route vers une nouvelle mobilité

En conclusion, la prothèse de hanche à double mobilité représente une avancée significative pour de nombreux patients souffrant de pathologies articulaires, telles que l’arthrose de la hanche. Elle offre une solution durable et confortable pour retrouver une mobilité et un quotidien sans douleur.

Notez cet article !

You may also like

Comments are closed.