Obtenir une accréditation

L’accréditation est décrite comme «une reconnaissance formelle de la compétence d’un laboratoire à effectuer, par exemple, des analyses fournies».

Le laboratoire qui fournit le service doit être agréé avec le type d’analyse choisi, et l’étude doit être réalisée sous accréditation, ce qui garantit à tout le moins le résultat.

Le laboratoire peut être certifié avec une seule procédure pour un micro-organisme spécifique, mais s’il en fournit plusieurs, il est préférable de choisir la méthode pour laquelle le laboratoire est accrédité.

Le Cofrac est la seule association française à accréditer. http://www.cofrac.fr/

Participer aux tests interlaboratoires

Lorsque des expériences interlaboratoires sont accessibles, le laboratoire peut s’y engager pour démontrer sa capacité à mener des études précises.

Trois expériences interlaboratoires de coquillages ont été organisées par le LNR Shellfish Microbiology (détection de Salmonella, dénombrement d’E. Coli et détection du norovirus et du virus de l’hépatite A). La capacité d’un laboratoire à présenter ses résultats aux consommateurs peut être un signe d’excellence en recherche.

Laboratoires agréés et réputés

Pour mener des études officielles, le ministère de l’Agriculture a mis en place un réseau de laboratoires agréés. La plupart d’entre eux sont des laboratoires vétérinaires à l’intérieur des départements (LVD). Des analyses d’autocontrôle seront effectuées par ces laboratoires pour le compte des cliniciens.

Dans certains cas, le ministère a également développé des réseaux de laboratoires accrédités qui effectuent des analyses d’autocontrôle, principalement dans les domaines du bien-être animal et de la sécurité alimentaire.

http://agriculture.gouv.fr/laboratoires-agrees-et-reconnus-methodes-officielles-en-alimentation

Sélection de la méthodologie

La procédure choisie doit être adaptée à la matrice étudiée et utilisée quotidiennement par le laboratoire. Il est préférable de suivre les procédures définies (voir le tableau 1). Des approches alternatives peuvent être incluses lorsqu’il a été démontré qu’elles sont similaires aux méthodes officielles (validation selon ISO 16140).

La validation AFNOR (http://nf-validation.afnor.org/domaine-agroalimentaire) a vérifié une liste d’approches.

Il est essentiel de vérifier que la validation est correcte pour la matrice des mollusques et crustacés.

Pour récapituler, avant de sélectionner un fournisseur de services d’analyse, assurez-vous qu’il est réputé.

  • utilise des approches qui ont été approuvées par le gouvernement ou qui ont fait leurs preuves (selon ISO 16140)
  • a obtenu des résultats satisfaisants dans les expériences interlaboratoires financées par le LNR,
  • est habilité à mener l’enquête demandée.

SUIVEZ-NOUS !

INSTAGRAM

Sites à découvrir :

Institut du Glaucome : un autre blog santé traitant notamment des maladies des yeux.