Santé

Radiothérapie pour traiter le cancer de la prostate

Radiothérapie pour traiter le cancer de la prostate

La prise en charge thérapeutique d’un patient atteint du cancer inclut généralement la radiothérapie. Le cancer de la prostate peut ainsi faire l’objet d’un tel traitement. Mais en quoi consiste la radiothérapie ? Quelles en sont les modalités dans le cas du cancer de la prostate ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce que la radiothérapie ?

La radiothérapie est un traitement locorégional qui consiste à irradier une tumeur ou la zone dans laquelle elle se trouve par le biais de rayonnements ionisants. L’irradiation des cellules tumorales altère leur matériel génétique et permet, de fait, de les réduire ou de les détruire. On distingue 3 formes de radiothérapie, notamment la radiothérapie externe, la curiethérapie et la thérapie par radio-isotopes. Les deux premières techniques sont les plus pratiquées pour traiter le cancer de la prostate.

cancer de la prostate

Dans quel cas peut-on faire appel à la radiothérapie ?

Pour le cas du cancer de la prostate, les raisons qui pourraient justifier le recours à la radiothérapie sont les suivantes :

  • le patient est en mesure de recevoir le traitement à titre principal ou palliatif ;
  • le malade ne peut ou ne veut pas subir un traitement chirurgical ;
  • le cancer fait une récidive en dépit d’une thérapie ;
  • les cellules cancéreuses n’ont pas été entièrement retirées lors d’une intervention chirurgicale ;
  • le cancer s’est propagé en dehors de sa zone initiale.

Le choix d’une technique de radiothérapie cancer de la prostate dépend du profil du patient ainsi que de la nature et du stade de la tumeur. Après avoir défini les traitements adaptés, l’oncologue radiothérapeute en informe le patient. Les avantages et les inconvénients de chaque thérapie lui sont expliqués. Puis le patient sélectionne le traitement qui lui convient. Un plan personnalisé de soins est par la suite élaboré par le médecin. Ce plan précise la manière dont le traitement va se dérouler.

Le traitement du cancer de la prostate par radiothérapie externe

La radiothérapie externe fait partie des traitements privilégiés en cas de cancer prostatique. Celle-ci emploie un appareil spécial connu sous le nom d’accélérateur de particules. Un faisceau de rayonnements à haute énergie est émis en direction de la prostate. Le faisceau est orienté de la manière la plus précise possible afin d’atteindre la tumeur. La radiothérapie externe est souvent préconisée pour traiter les tumeurs présentant un risque élevé de multiplication. Néanmoins, cette technique peut être appliquée au traitement des tumeurs localisées à risque faible ou intermédiaire. La radiothérapie externe est susceptible d’être administrée à titre de traitement principal. Elle peut également être associée à d’autres thérapies telles que l’hormonothérapie ou la curiethérapie.

Le traitement du cancer de la prostate par curiethérapie

La curiethérapie ou radiothérapie interne consiste à placer des implants radioactifs dans la prostate du patient, et ce de manière à toucher le tissu tumoral. Les implants utilisés sont généralement les grains d’iode 125. Il arrive que des implants d’iridium 192 soient temporairement insérés dans la prostate. La curiethérapie agit de façon très localisée. Cette technique est appropriée pour traiter les cancers prostatiques locaux présentant un faible risque. La curiethérapie peut compléter un traitement réalisé par radiothérapie externe.

La radiothérapie est-elle efficace ?

La radiothérapie prostatique offre de bons résultats dans le cas des tumeurs localisées ou localement avancées. Elle permet en effet, dans de nombreux cas, d’éliminer la totalité des cellules cancéreuses. Le traitement par radiothérapie ne requiert ni hospitalisation ni anesthésie générale. Il est de manière générale indolore. Les séances sont courtes et sont planifiées. Les résultats du traitement s’apprécient dans les mois qui suivent la fin des séances.

Les effets indésirables de la radiothérapie

Bien que les techniques de radiothérapie soient de nos jours plus précises, il arrive que des cellules saines ou des organes autour de la prostate aient été touchés : la vessie et la portion terminale du gros intestin. Cet effet secondaire en particulier peut entraîner des problèmes gastro-intestinaux ou rectaux, des problèmes de sexualité et de fertilité ainsi que des problèmes urinaires. La radiothérapie peut également provoquer des effets secondaires moins importants tels que la fatigue, la perte d’appétit, l’irritation ou l’assèchement de la peau et les nausées. Des soins hygiéno-diététiques et des traitements médicamenteux peuvent être nécessaires pour améliorer ou soulager les effets indésirables dus à la radiothérapie, indépendamment des facteurs de risque cancer de la prostate.

You may also like

Comments are closed.