Nutrition

Vitamine D3 K2 : La combinaison gagnante pour des os solides

Vitamine D3 K2 : La combinaison gagnante pour des os solides

Les vitamines sont des substances indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. Parmi elles, la vitamine D3 et la vitamine K2 ont un rôle important dans la santé osseuse. En effet, ces deux vitamines travaillent ensemble pour favoriser la fixation du calcium sur les os et prévenir l’ostéoporose. Dans cette revue, nous allons découvrir comment la vitamine D3 et la vitamine K2 forment une équipe gagnante pour renforcer les os, en quoi elles sont complémentaires et comment les apporter dans l’alimentation.

La synergie entre la vitamine D3 et la vitamine K2

Vitamine D3 K2

La vitamine D3 et la vitamine K2 agissent en synergie pour favoriser la santé osseuse. La vitamine D3 augmente la disponibilité du calcium, tandis que la vitamine K2 oriente le calcium vers les os et l’éloigne des endroits où il pourrait être nuisible. Cette combinaison permet de prévenir l’ostéoporose, une maladie caractérisée par une diminution de la densité et de la qualité des os, qui augmente le risque de fractures. Elles contribuent aussi à prévenir les maladies cardiovasculaires, en évitant la calcification des artères et en améliorant l’élasticité des vaisseaux sanguins. La Vitamine D3 K2 est donc une alliance bénéfique pour la santé.

Comment cette combinaison favorise la santé osseuse ?

La santé osseuse dépend de plusieurs facteurs, comme l’âge, le sexe, les hormones, l’activité physique, l’alimentation et le mode de vie. Les os sont des tissus vivants qui se renouvellent constamment, grâce à un processus appelé remodelage osseux. Ce processus implique deux types de cellules : les ostéoclastes, qui détruisent le tissu osseux ancien, et les ostéoblastes, qui fabriquent le nouveau tissu osseux. Le remodelage osseux permet de maintenir l’équilibre entre la résorption et la formation osseuse, et donc de préserver la densité et la solidité des os. La combinaison de la vitamine D3 et de la vitamine K2 permet donc de favoriser la formation osseuse et de prévenir la dégradation osseuse, ce qui se traduit par une augmentation de la densité et de la résistance des os. Cette combinaison est particulièrement bénéfique pour les personnes âgées, les femmes ménopausées, les personnes souffrant d’ostéoporose ou de fractures, ou les personnes ayant une carence en vitamine D ou en vitamine K.

En quoi elles sont complémentaires ?

La vitamine D3 et la vitamine K2 sont complémentaires, car elles agissent ensemble pour optimiser l’utilisation du calcium par l’organisme. Le calcium est un minéral essentiel pour la santé osseuse, mais il doit être correctement distribué et régulé pour éviter les effets indésirables. Un excès de calcium dans le sang peut entraîner des troubles du rythme cardiaque, des calculs rénaux, des nausées, des vomissements, de la constipation ou de la confusion. Un excès de calcium dans les tissus mous peut provoquer des calcifications, qui peuvent affecter le fonctionnement des organes, comme le cœur, les poumons, les reins ou le cerveau. Elles permettent de maintenir un taux de calcium sanguin optimal et de diriger le calcium vers les os, où il est nécessaire, et de l’éloigner des tissus mous, où il est nocif. La vitamine D3 augmente l’absorption intestinale du calcium et le rend disponible pour l’organisme. La vitamine K2 active les protéines qui contrôlent le transport et la fixation du calcium sur les os, comme l’ostéocalcine et la MGP. La vitamine K2 empêche aussi le calcium de se déposer dans les artères, les tissus mous et les reins, ce qui pourrait causer des calcifications.

Comment les apporter dans l’alimentation ?

La vitamine D3 et la vitamine K2 sont des vitamines liposolubles, c’est-à-dire qu’elles se dissolvent dans les graisses et qu’elles sont stockées dans le foie et les tissus adipeux. Elle se trouve surtout dans les aliments d’origine animale, comme le poisson gras (saumon, sardine, maquereau, hareng), les œufs, le foie, le beurre ou les produits laitiers enrichis en vitamine D. La vitamine D3 peut aussi être synthétisée par la peau sous l’effet des rayons ultraviolets du soleil. Il est donc conseillé de s’exposer au soleil pendant 15 à 30 minutes par jour, en évitant les heures les plus chaudes et en protégeant la peau avec une crème solaire adaptée. La vitamine K2 se trouve essentiellement dans les aliments fermentés, comme le fromage, le natto, la choucroute, le kéfir ou le kimchi. La vitamine K2 peut aussi être produite par les bactéries intestinales, à condition d’avoir une flore intestinale saine et équilibrée.  

Notez cet article !

You may also like

Comments are closed.